Comment conserver la chaîne du froid durant le transport ?

Comment conserver la chaîne du froid durant le transport ?

Transporter des denrées périssables ou autres produits sous froid n’est pas une mince affaire surtout sous la chaleur estivale. En ce sens, les restaurateurs ont intérêt à se conformer aux consignes de stockage préconisés afin d’offrir à leurs clients des aliments sains et sécuritaires. Voici donc quelques conseils qui permettront d’éviter les éventuelles ruptures de la chaîne de froid.

 Utilisez des matériels de stockage adaptés

Lors du transport, utilisez de préférence un sac isotherme pour que la chaîne de froid ne soit jamais rompue. Puis, mettez les denrées dans une glacière et optez pour le plus court trajet afin de minimiser au maximum la durée du transport à partir du moment de l’achat jusqu’à l’arrivée à l’endroit où les denrées vont être conservées dans un réfrigérateur ou un congélateur. Une fois arrivé(e) sur place, rangez les produits périssables dans le réfrigérateur en respectant les températures maximales indiquées sur les étiquettes des denrées préemballées. Il vous est aussi possible de contacter des revendeurs spécialisés qui vous fourniront un pack isotherme ou un accumulateur de froid adapté à chaque type de denrée.

Bien contrôler et entretenir l’équipement de maintien au froid

Le réfrigérateur est un type d’accumulateur de froid qui est l’une des pierres angulaires sur laquelle est basée la chaîne du froid. De ce fait, il doit être conforme à la réglementation en vigueur afin d’assurer pleinement une fonction sécuritaire. Pour cela, un réfrigérateur domestique doit être équipé d’un indicateur de mesure au niveau de la zone la plus froide dont la température est de 0° C à + 4° C.  Si cet indicateur de mesure vous fait défaut, achetez un thermomètre qui permet de repérer la zone froide de votre réfrigérateur. Contrôlez de façon régulière, le bon fonctionnement de vos appareils, en procédant aux mesures des températures internes et en réglant  la température, en cas de besoin, grâce au thermostat. Entretenez correctement votre réfrigérateur en le dégivrant et en le nettoyant avec de l’eau savonneuse à raison d’une à deux fois par mois. Après chaque nettoyage, rincez l’appareil avec de l’eau de javel et procédez à son séchage avec un tissu propre.

Quelques conseils pratiques

Respectez les températures de stockage en lisant bien l’étiquette sur l’emballage de la denrée. A titre d’information, sachez que pour les poissons, crustacés et mollusques cuits, la température de conservation varie entre 0° C à + 4° C. Pour tout aliment congelé, c’est de -12° C. Pour les produits laitiers frais, œufs, desserts à base de lait et beurres, la température idéale se trouve entre + 6° C et + 8° C. Pour ce qui est des viandes crues et poissons non cuits, la température idéale est de + 4° C maximum. Emballez les denrées alimentaires crus et ceux qui sont cuits dans des sacs isothermes différents et adaptés à chacun d’entre eux.  Durant le transport, en plus d’une glacière, vous pouvez utiliser une poche de glace pour une conservation optimale. Placez les restes non utilisés dans des emballages isothermes et hermétiques et consommez-les dans les plus brefs délais en tenant aussi compte de leur date de péremption.  Limitez l’exposition prolongée des produits congelés à l’air libre hors du réfrigérateur. Enfin, à chaque fois que vous serez amené(e) à toucher les aliments, prenez soin de bien vous laver les mains.

En bref, le respect des consignes de stockage relatifs à la conservation de la chaîne de froid pendant le transport de denrées alimentaires périssables ou autres produits nécessitant une conservation sous froid est indispensable surtout pour les gérants de restaurants car les conséquences d’une intoxication alimentaire chez un client peut être fatal aussi bien pour la santé de ce dernier que pour la pérennité  du restaurant.